Comment rédiger un bon CV?

Share :

Si votre CV a pour objectif de vous permettre de décrocher un entretien d’embauche, sa rédaction peut rapidement devenir  un vrai casse-tête. Comment rédiger un CV qui vous corresponde? Comment répondre aux attentes des recruteurs?  Et pourquoi coller aux codes rédactionnels attendus? Comment faire en sorte de vous démarquer ? Bref, comment rédiger un bon CV?

Un bon CV facilite la lecture du recruteur

L’objectif d’un bon CV est d’amener le recruteur à le lire en quelques secondes. Car le job du recruteur consiste à trouver la bonne personne pour la mission proposée. Alors le recruteur n’a pas le temps de perdre son temps.

Un bon CV répond aux codes de lecture du recruteur

On a tendance à dire que le recruteur passe moins de 30 secondes sur un CV. Pensez-vous qu’en 30 secondes, il a réellement le temps de LIRE votre CV? En réalité, le recruteur aura juste le temps de PARCOURIR votre CV. Ce qui revient à dire que vous devez impérativement l’amener là où vous voulez.

Souvent, vous vous contentez de l’offre de l’emploi et des quelques informations qu’elle contient.  Parfois, vous personnalisez votre CV à cette offre d’emploi. Rarement, vous vous mettez à la place du recruteur : que cherche t-il? Pourquoi? Où? Comment? Pourtant, c’est en privilégiant cette dernière option que vous serez en mesure de rédiger un bon CV.

Au-delà de la forme et du fonds abordés un peu plus loin dans cet article, un bon CV c’est à minima :

  • Un titre
  • Un domaine de compétences cohérent avec ce titre.

Et c’est suffisant pour le recruteur. En tout cas dans un premier temps. 30 secondes pour lire un CV. Dans la réalité, c’est 30 secondes pour lire un titre et le domaine de compétences associé.

Amenez donc le recruteur là où vous voulez.

De grâce, abandonnez tout de suite tous les CV qui ne mentionnent pas de titre. N’imaginez pas une seule seconde qu’en ne mettant aucun métier, le recruteur aura la gentillesse de vous proposer n’importe quel poste vacant. Au contraire, pour le recruteur, vous n’avez pas de projet professionnel. Résultat, votre candidature ne sera pas retenue.

Votre domaine de compétences est fondamental dans votre CV. Bien travaillé, il fera de votre CV un bon CV. Seulement, il est encore trop souvent rempli avec toutes vos compétences même celles qui n’ont rien à voir avec le titre. Ceci dit je comprends parfaitement que vous ayez envie de valoriser vos expériences professionnelles et vos compétences. Seulement, en agissant de la sorte, vous noyez le recruteur sous une montagne d’informations dont il n’a pas besoin. Résultat, il y a de fortes chances pour que le recruteur ne prenne pas la peine de lire votre CV.

Enfin, le troisième et dernier élément que je rencontre concerne la rubrique « expérience professionnelle ». Difficile de ne pas tout mettre dans le CV. D’ailleurs, la plupart du temps, vous ne vous satisfaites pas de votre domaine de compétences associé au titre. Et c’est comme ça qu’on retrouve toutes les autres compétences inscrites sous des postes qui n’ont rien à voir avec le poste recherché. Ce qui a pour effet, non seulement, d’alourdir le pavé des expériences et de ne rien apporter de plus au recruteur, mais également de rendre votre CV moins efficace et de rendre votre projet professionnel moins cohérent.

Le conseil que je vous donne est d’éventuellement réserver ces compétences complémentaires au mail de motivation, à condition qu’elles valorisent votre candidature.

Le recruteur, au premier abord, opte donc pour une lecture rapide et sélective de votre candidature. Ainsi, il est en mesure de procéder à un premier tri. Dans un second temps, il prendra un temps plus long pour examiner dans le détail votre CV.

Un bon CV répond à des règles de forme et de fond

Vous démarquer, oui. Bousculer tous les codes de rédaction du CV, non ! Un bon CV doit répondre à certaines règles. Vous l’avez déjà compris, votre CV devra inclure un titre et un domaine de compétences, éléments fondamentaux d’un bon CV.

Un bon CV comprend aussi les rubriques suivantes:

  • Votre état civil

De manière très classique, votre état civil reprend toutes les informations vous concernant. Préférez noter votre prénom avant votre nom. Et si votre nom de famille est un prénom, inscrivez-le en majuscules. Soyez attentif à l’exactitude de votre adresse et de vos coordonnées téléphoniques et mail.

Clotilde s’est présentée avec son CV de manière à l’améliorer. La première chose à ajouter sur son CV était son adresse : elle avait indiqué sa ville de résidence, mais oublié d’indiquer son adresse complète.

En ce qui concerne vos coordonnées téléphoniques, je vous invite vivement à opter pour un message d’accueil sobre et professionnel. Et pour ce qui est de votre adresse e-mail, préférez une adresse du type prenom.nom@gmail.com plutôt que mamour@gmail.com.

Continuons dans votre état civil. Vous n’êtes pas obligé d’indiquer votre âge. Et si vous souhaitez l’indiquer, préférez noter votre âge plutôt que votre date de naissance. D’une part, ça évitera au recruteur de calculer votre âge, d’autre part, vous éviterez les éventuelles prises de décision en fonction de votre signe astrologique.

Enfin, dernier élément de votre état civil et non des moindres, vos permis de conduire. Indiquez à ce niveau tous vos permis. Et n’hésitez pas à ajouter si vous êtes véhiculé.

Bien que non obligatoire, la photo doit pouvoir trouver sa place dans votre CV. Laissez lui une place en haut. Si vous décidez d’en mettre une, faites-en sorte que votre photo soit de bonne qualité et professionnelle : les photos de vacances sont à proscrire.

  • Le titre

Le titre doit être soigneusement travaillé. Il correspond à votre métier. Mais il doit également coller à l’offre d’emploi à laquelle vous répondez.

Nancy est assistante de gestion. Elle postule à des offres correspondant à son métier et sur lesquelles le poste indiqué est « assistante de gestion ». Elle croise de temps en temps des offres d’assistantes de gestion locative auxquelles elle postule également. Dans ces cas-là, elle personnalise son CV en changeant son titre pour « Assistante de gestion locative ».

Le titre peut également être complété par le nombre d’années d’expérience professionnelle que vous avez accumulé sur ce poste.

Ainsi, Nancy a ajouté sous son titre d’assistante de gestion, 17 années d’expérience.

Et lorsque vous préparez vos candidatures spontanées, vous noterez votre métier en titre avec le nombre d’années d’expérience associées.

  • Le domaine de compétences

Le domaine de compétences est sans aucun doute la partie la plus importante de votre CV. D’ailleurs, il fera de votre CV un bon CV, à condition d’être particulièrement bien construit.

Construire votre domaine de compétences revient à faire un point extrêmement précis sur toutes vos compétences. Il s’agit également de travailler vos compétences transférables. Une fois ce travail effectué, vous devez trier vos compétences.

Nancy, en tant qu’assistante de gestion a trois types de compétences : des compétences de gestion, des compétences comptables et des compétences administratives. Pour éviter de faire une liste à la Prévert de ses compétences, elle a opté pour 3 pavés distincts lui permettant de regrouper ses compétences dans chacun de pavés.

  • Vos expériences professionnelles

Les expériences professionnelles sont toujours présentées par ordre anti-chronologique, c’est-à-dire de l’expérience la plus récente à l’expérience la plus ancienne.

Il existe trois écoles concernant la présentation de vos expériences professionnelles. Les uns disent que vous présentez les expériences professionnelles correspondant à votre titre, n’indiquant pas les autres expériences.

Les autres préfèrent noter toutes les expériences professionnelles. Si vous choisissez cette dernière option, je vous conseille de mettre en évidence le poste occupé dans votre CV. N’hésitez pas à mettre en gras et en couleur les postes.

Le pavé « expérience professionnelle » de Nancy est présenté de cette manière :

2016-à ce jour : Aide comptable – Entreprise D – Paris

2011-2014 : Rénovatrice de meubles – Entreprise C – Paris

1990-2010 : Assistante de gestion – Entreprise B – Paris

1988-1990 : Assistante de gestion – Entreprise A – Paris

Enfin, les derniers proposent de globaliser vos expériences en indiquant le nombre total d’années d’expérience dans chaque métier. Cela permet, notamment, de permettre au recruteur de visualiser immédiatement votre expertise, mais également de « cacher » les périodes sans activité.

Nancy, qui cherche à un poste d’assistante de gestion ou d’aide comptable, pourrait aussi présenter son pavé de la manière suivante :

22 ans d’expérience en tant qu’assistante de gestion

2 ans d’expérience en tant qu’aide comptable

  • Vos formations

Comme pour les expériences professionnelles, vous les présenterez dans l’ordre anti-chronologique.

Nancy a plusieurs formations à présenter :

2015 : Titre professionnel d’assistant comptable –  Organisme de formation C – Paris

2009 : Formation de rénovateur de meubles anciens – Organisme de formation B – Paris

1988 : Bac Pro Secrétariat – Lycée A – Paris

  • La dernière rubrique

Elle est souvent considérer comme une « poubelle » dans laquelle vous mettez tout ce que vous n’avez pas su mettre ailleurs dans le CV. Et vous oubliez que cette rubrique fait intégralement partie de votre CV et qu’à ce titre, elle doit être travaillée de manière aussi soignée que les autres.

C’est l’occasion pour vous de valoriser certains éléments de votre vie extra-professionnelle comme les sports que vous pratiquez et les loisirs que vous avez.

Voici comment Nancy a construit sa dernière rubrique :

Pour en savoir plus

Loisirs : lecture, musique classique

Sports : Fitness

Bénévolat : assistante de gestion locative auprès d’un syndic de copropriété.

La forme de votre CV a également son importance. Souvent, vous préférez des CV en noir et banc. Pourquoi? Ajoutez donc de la couleur de façon à attirer l’œil du recruteur sur les éléments importants. Je vous conseille de mettre votre titre et les métiers associés en couleur. Et de la même couleur, tous les titres des rubriques.

Soyez vigilant quant à la couleur choisie : oubliez le jaune, le rouge. Préférez des couleurs comme le bleu et le vert. Jouez également sur la mise en page de votre document : gras, italique. En revanche, n’utilisez ni les majuscules ni les mots soulignés, ces-derniers ayant pour effet de rétrécir les mots.

Enfin, un CV se rédige sur une page. Et ce n’est pas toujours évident parce que vous avez envie de tout raconter au recruteur. Pourtant, si vous triez correctement toutes les informations, vous devriez faire tenir votre CV sur une seule page. Et c’est d’autant plus important que le recruteur ne prendra pas nécessairement le temps de lire votre seconde page.

Les éléments que vous n’avez pas noté dans votre CV peuvent avoir leur place dans votre mail de motivation. Et si tel n’était pas le cas, pourquoi ne pas mettre un lien vers votre profil LinkedIn permettant au recruteur de vous découvrir dans votre ensemble?

Ainsi, un bon CV est un CV pour lequel vous avez pris le temps. Le temps de réfléchir à son contenu. Le temps d’articuler tous les éléments entre eux de manière à obtenir un CV cohérent. Un bon CV est un CV qui vous permet de vous démarquer des autres candidats.

Un bon CV vous ressemble

Ne sachant pas toujours comment mettre en forme votre CV, vous décidez parfois de faire appel à l’aide d’experts. Parfois même vous copiez tout simplement un CV trouvé sur la toile. Régulièrement, vous optez pour le CV type proposé par Pôle emploi. Seulement, en regardant dans le détail, votre CV ne vous ressemble pas car vous ne l’avez pas rédigé.

Un bon CV est cohérent avec vous

Laisser une personne faire votre CV à votre place est une solution courante. Mais, votre CV ne vous appartient pas en ce sens qu’il ne contient ni vos mots, ni vos expressions et qu’il ne correspond pas à votre personnalité. Pensez-vous vraiment être en mesure de valoriser votre potentiel lors d’un entretien avec un CV que vous n’avez même pas pris le temps de concevoir vous-même? Et quand bien même vous le feriez, ne pensez-vous pas que le recruteur risque de détecter des incohérences entre votre vocabulaire et celui utilisé dans votre CV?

Un bon CV n’est pas « type »

Vous avez déjà tous croisé des CV types. On les reconnaît de très loin. Ils se ressemblent tous et ne vous démarquent des autres en rien. Prenons les CV que Pôle emploi vous propose. Ils sont tous construits de la même manière. Et ils sont très simples d’utilisation puisque vous n’avez plus qu’à remplir les cases. Avez-vous déjà jeté un œil sur le CV de votre voisin? Rien ne le diffère du votre dans la forme.

Maintenant mettez-vous à la place des recruteurs. Que croyez-vous qu’ils vont penser en voyant plusieurs CV identiques dans leur forme? Pensez-vous qu’ils vont avoir ENVIE de les lire? Ne croyez-vous pas qu’ils vont considérer votre motivation à trouver un job au CV que vous leur présentez? Pensez-vous vraiment que les recruteurs recherchent des clones?

Vous faire accompagner dans l’élaboration de votre CV est une excellente idée à condition que vous soyez acteur de votre CV. Et si vous réfléchissiez au contenu de votre CV ainsi qu’à sa forme plutôt que tout attendre de la personne qui vous aidera?

Nathalie Lévêque
Et si vous trouviez votre voie professionnelle? Et ainsi accéder enfin à l'emploi parfait pour vous, celui qui vous permet de vous éclater et aussi de concilier votre vie privée et votre vie pro ... Je suis coach emploi depuis 15 ans et je vous accompagne dans votre recherche d'emploi grâce à une méthode qui a fait ses preuves. A votre tour d'être aidé.e !
You may also like
Tous les secrets d’une relance réussie
[Infographie] Tout pour réussir votre lettre/mail de motivation

Leave a Comment