Comment répondre à la question « Parlez-moi de vous »?

Share :

« Parlez-moi de vous », question piège?

Très franchement, il n’y a AUCUNE question piège en entretien de recrutement. Il n’y a que des questions qui ne sont, soit pas préparées du tout, soit mal préparées. Maintenant, c’est à vous de décider de ce que vous voulez faire. En préparant vos entretiens de recrutement, vous mettez beaucoup plus de chances de votre côté d’être retenu. Et puis, ne seriez-vous pas plus serein en ayant préparé cet entretien? N’auriez-vous pas envisagé les façons de répondre et le vocabulaire que vous souhaitez utiliser?

Encore trop souvent redoutée par les talents, la question « Parlez-moi de vous » appelle pourtant une réponse facile. En effet, en y regardant de plus près, la réponse est dans la question ! On vous demande simplement de parler de vous.

 

« Parlez-moi de vous », pistes de réponse

Parce que le recruteur cherche à en savoir plus sur vous, et votre façon de vous exprimer, il est nécessaire de préparer votre réponse, et ce, en fonction de chaque recruteur rencontré. Si vous pensiez préparer une bonne fois pour toute votre présentation en 3 minutes, c’est raté… Comme chaque candidature appelle des outils de communication personnalisés, la préparation à l’entretien de recrutement suppose qu’elle soit adaptée à l’entreprise rencontrée.

En reprenant les éléments de l’offre d’emploi et ceux récoltés sur l’entreprise, vous allez pouvoir construire une réponse qui collera aux besoins de l’entreprise.

En ciblant vos soft skills

Vos compétences, sans être reléguées au dernier plan, prennent aujourd’hui de moins en moins de place lors de l’entretien de recrutement. D’abord, parce que le recruteur a eu l’occasion de les découvrir sur votre CV et votre profil LinkedIn ou Viadéo, ensuite, parce qu’aujourd’hui, ce sont les soft skills qui sont recherchées en priorité par les recruteurs.

Selon Randstad, les soft skills les plus recherchées en 2020 seront :

  • Résolution de problèmes complexes
  • Pensée critique
  • Créativité

pour ne citer que les 3 premières.

A vous de rechercher quelles sont vos soft skills pour les présenter au recruteur, dans votre présentation en 3 minutes. D’ailleurs, vous pourriez tout à fait envisager de commencer par ces éléments.

En mettant en avant des faits marquants

Quel est l’intérêt de déballer votre CV par le menu? Pourquoi ne pas raconter une histoire au recruteur? Une histoire préparée à l’avance et qui permettrait au recruteur d’obtenir tous les éléments dont il a besoin pour prendre une décision. Et en plus de répondre aux problématiques de l’entreprise en mettant l’accent sur vos faits marquants, vous faites preuve d’originalité avec votre storytelling.

Convaincus? Alors, maintenant, vous devez mettre le doigt sur vos faits marquants. Il ne s’agit pas de parler de vos compétences, mais plutôt de mettre en avant vos réalisations, vos améliorations, vos idées développées et retenues par les autres entreprises.

Sandrine, aide-comptable, a intégré une entreprise qui disposait de deux classeurs : un pour les factures en attente et un pour les factures payées. A chaque réclamation, elle devait rechercher dans les classeurs les éléments demandés. Trouvant cette action fastidieuse et longue, elle a décidé de mettre en place un fichier Excel récapitulant toutes les factures. Même si la création du document lui a pris du temps, elle en gagne aujourd’hui.

Voilà un bon exemple de fait marquant à mettre en avant lors de votre réponse à la question « Parlez-moi de vous », surtout si vous ne l’avez pas mentionné dans vos outils de communication.

Et c’est tout?!

A moins de vouloir rester très (trop?) scolaire, oui, c’est tout ! Souvent sur le web , vous trouvez des conseils qui insistent sur le fait de présenter vos compétences, vos formations et vos qualités en fonction du poste proposé. C’est effectivement une façon d’aborder la question « Parlez-moi de vous ». Pourtant en cherchant à raconter votre histoire et en sortant du moule, le recruteur aura sans doute une oreille plus attentive à ce que vous lui dites, d’autant qu’il a déjà pris connaissance de vos compétences, formations et qualités !

Nathalie emploi.coach

Le Coaching de Nathalie

« Parlez-Moi De Vous »

Parce que vous me demandez une réponse « facile » et « prête à l’emploi » pour la question « Parlez-moi de vous », il est fréquent que je travaille autour de vos compétences, de vos formations et de vos qualités.

Pourtant, apprendre à raconter une histoire, à sortir du moule peut avoir un effet buzz auprès du recruteur qui, peu habitué, sera sans doute séduit.

Dans un premier temps, vous allez travailler sur vos faits marquants :

  • Qu’avez vous envie de raconter au recruteur?
    • A partir de quelles expériences professionnelles et extra-professionnelles allez-vous construire votre storytelling?
    • Quels sont les éléments qui, à vos yeux, vont intéresser le recruteur? Et pourquoi, selon vous?
    • Pourquoi avez-vous choisi ces éléments en particulier?
  • Comment avez-vous envie de vous présenter?
    • Quels éléments apparaissent en premier? Et pourquoi?
    • Comment amenez-vous les différents éléments de votre histoire?
  • Quelle est votre entrée en matière? Car comme dans un bon roman, il faut susciter l’intérêt très vite! Puis faire en sorte que le recruteur ait envie de connaître la fin de l’histoire.

Dans un deuxième temps, vous allez déterminer vos soft skills :

  • Puisqu’il s’agit de vos savoir-être, il semblerait que ce soit facile à trouver… Et pourtant, c’est rarement le cas! D’abord, soyons clair avec les termes. Les savoir-être sont votre comportement dans l’exercice de votre métier dans l’entreprise, comportement vis-à-vis de vos collègues, de vos supérieurs, de vos clients, de vos fournisseurs, … Il s’agit de vos caractéristiques humaines qui font votre réussite dans votre métier.
  • Remémorez-vous des situations professionnelles ou personnelles dans lesquelles vous estimez avoir réussi et demandez-vous quelles caractéristiques humaines vous avez mis en oeuvre pour réussir.
  • Enfin, dans la liste établie, choisissez les soft skills qui vous semblent en adéquation avec votre storytelling et l’entreprise visée.

Dans un troisième temps, je vous propose d’écrire votre histoire, ou à tout le moins d’en dégager les grandes lignes:

  • Vous en êtes le héros. Quel genre de héros êtes-vous?
  • L’entreprise visée a une problématique et vous êtes le seul à pouvoir y remédier. Comment?  Quelles sont les solutions que vous apportez, que vous pouvez développer pour y faire face?

En soignant votre réponse à la question « Parlez-moi de vous », en choisissant le bon vocabulaire, les bons mots, le bon ton et la bonne attitude, votre interlocuteur ne pourra pas rester indifférent.

Nathalie Lévêque
Et si vous trouviez votre voie professionnelle? Et ainsi accéder enfin à l'emploi parfait pour vous, celui qui vous permet de vous éclater et aussi de concilier votre vie privée et votre vie pro ... Je suis coach emploi depuis 15 ans et je vous accompagne dans votre recherche d'emploi grâce à une méthode qui a fait ses preuves. A votre tour d'être aidé.e !
You may also like
Recherche d’emploi : soignez votre personal branding
Tous les secrets d’une relance réussie

Leave a Comment